Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 mars 2020

Cynthia Atkins — Social Distancing ::: Distanciation sociale

Cynthia Atkins — Social Distancing

(anthologie publiée par Vox Populi, éd. Michael Simms)

Distanciation sociale

My ex-brother-in-law died this week

Mon ex-beau-frère est mort cette semaine

in the middle of a Tsunami pandemic, this illness

en plein cœur d’une pandémie tsunami, ce virus

of global might.  And at this moment, when

de force planétaire. Pile au moment où

the world is shutting down of each last concert

le monde clôt la porte aux concerts

and diner— I’m remembering that it was he

et aux restaus, je me rappelle que c’est lui

that taught me about Jazz. At 15, my friends

qui m’a initiée au jazz. J’avais quinze ans, mes potes

listening to Peter Frampton, as I inhaled

écoutaient Peter Frampton, et moi, dans mes poumons

Miles Davis, Stanley Turrentine, Coltrane’s

soufflaient les longues voyelles sonores de Coltrane,

long vowels of sound.  Today, the news is bleak, 

Miles Davis et Stanley Turrentine. Triste nouvelle,

and it’s not too far-fetched to imagine 

et il n’est pas exclu que nous respirerons

all of us breathing with masks on.  We will not be

bientôt un masque sur la figure. Nous ne porterons

getting dressed for weddings or funerals

plus de longtemps nos plus beaux habits pour

any time soon—all markers of life—be damned.

enterrements ou noces, ces jalons de nos vies—au diable !

Nocturnes in the moon light, where people

Des nocturnes au clair de lune : les gens

are singing Acappella out their windows.

chantent a cappella à leurs fenêtres.

Stitch by stitch, we pick up where

Petit à petit, nous reprenons le fil

we left off.  Now file this under

où nous l’avions laissé. Qu’importe si la veine

biblical or epic---Our daily rituals

est épique ou biblique : nos rituels quotidiens

parted like an ocean. Invisible venom 

se sont ouverts en deux comme la mer. Venin invisible

in the snake’s jaw--now, human laws keep us

sous les crochets du serpent : force de loi nous empêche

six inches apart, keep us from touch.

de nous toucher et nous tient à six pouces.

Awash in all our natures, this will be 

À nous baigner en nous-mêmes nous saurons

the portent of who we really are.  A new normal—

enfin qui nous sommes. Voici la norme à présent :

comedians without laughter, jazz without

des comédiens mais aucun rire, du jazz sans

smoky rooms, burying my ex-brother-in law 

salles enfumées—les obsèques de mon ex-beau-frère :

with a prayer and lethal hands.

une prière, et des mains qui portent la mort.

 

(traduction Guillaume Cingal)

Écrire un commentaire