Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 octobre 2016

↑57↓

8 mai 2016, en fait 7 octobre

 

    stupéfaction : en fait le printem

ps tombe en automne pou

r des skieurs faisant le stem

(irisée la neige les

noie sans qu'ils ne bou

gent : avalanche de corps gelés

 

(Explication du projet ici.)

11:59 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (2)

jeudi, 06 octobre 2016

→56←

7 mai 2016, en fait 6 octobre

 

    sulfureuses

pliures du papier en croisillons

raidillons

ingambes pour le cycliste

nasse où se prend l'unijambiste

gâteries dans les dents creuses

 

(Explication du projet ici.)

09:57 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 05 octobre 2016

↓55↑

6 mai 2016, en fait 5 octobre

 

    street cred des mendigots

perdreaux de Crête ou d'Ithaque

ravagés jusqu'à l'os

iliaque

nabots coiffés

godelureaux ébouriffés

 

(Explication du projet ici.)

09:54 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 02 octobre 2016

→54←

5 mai 2016, en fait 1er octobre

 

    statues qui pleurent

presque quand le dos tourné on

rajuste sa chemise :

idée seule de l'humeur

noire qui trouble l'onde —

gamins vos péchés sont remis

 

(Explication du projet ici.)

02:22 Publié dans Aujourd'hier, Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 01 octobre 2016

↑53↓

4 mai 2016, en fait 30 septembre

 

    : suédoise qui

paloche sauvagement un type

rencontré au maquis

(il règne une atmosphère

nulle de stéréotype)

gueule de résistance où le rêve profère :

 

(Explication du projet ici.)

16:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 29 septembre 2016

→52←

3 mai 2016, en fait 29 septembre

 

    sirtaki

pâle que vous dansiez

rapidement comme on s'évade

impavide fuyant ce qui n'était acquis

naguère ni jamais ô duc de Montpensier

gambade

 

(Explication du projet ici.)

02:48 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 28 septembre 2016

↓51↑

2 mai 2016, en fait 28 septembre

 

    scatologie, ça c'est un 

peu le mot de trop dans ta tronche

reste que sans bouger ça bronche

ionisation brise marine

nawak pour croire en son parfum

guignant lorgnant sur la tsarine

 

(Explication du projet ici.)

04:44 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 26 septembre 2016

↑50↓

1er mai 2016, en fait 26 septembre

 

    silly me !

peine perdue d'avoir

raqué ce mot de passe

indubitablement se méfier au lavoir

neuneu (silly me !) pas permis

grignotant de ses doigts la fenêtre en impasse

 

(Explication du projet ici.)

03:33 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 21 septembre 2016

↑49↓

30 avril 2016, en fait 20 septembre

 

    sachets de lavande

pleins trop pleins de mémoire

reprendre le fil de l'histoire

inédite à l'œil en amande

nuit moins étoilée que noire

gâchée par ta lèvre en offrande

 

(Explication du projet ici.)

11:41 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 20 septembre 2016

→34←

15 avril 2016, en fait 20 septembre

 

    stultifications

par la barbichette :

raisonner les imbéciles (inut

iles complications)

nids creusés pas si profond du pic épeichette

gare à ton tambour au fond du Nunavut

 

(Explication du projet ici.)

11:39 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 18 septembre 2016

→33←

14 avril 2016, en fait 18 septembre

 

    segments d'espaces

parasités, une géométrie épidémique à

raturer l'inconscient

inconsciemment :

nœuds gordiens de cercles jamais par phrases

gâtées, gouffre où l'on polémiqua

 

(Explication du projet ici.)

11:10 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 27 août 2016

[ sans titre ]

    bientôt

ou dans longtemps

 

on te verra

tu te verras

de haut comme pris par un drone

 

en train de quoi

de lire ou de jouer

 

de grelotter de froid ou crever en sueur

sous les tuiles béton

ton œil là dans la brise

à ne plus rien pouvoir écrire ni maudire

 

tous projets avortés

ébauches toutes laissées en chantier en perdition

 

de haut comme surpris

par le grand œil de rien

repère sans contrainte et visage sans forme

 

dans longtemps

ou bientôt

 

08:05 Publié dans La 42e Clandestine, Le terne XXIe, Les Murmures de Morminal, MAS, MOTS | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 29 avril 2016

→48←

    serpent empoisonne le sang

pleure pas

rien n'émeut l'innocent

isthme sicilien en arpent

ne pleure pas

guirlande de serpent

 

(Explication du projet ici.)

14:40 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 28 avril 2016

↑47↓

    séneçon dans les crevasses

promenade par les graviers

repus de ton pas

inné ou acquis mais qu'importe

nage alors ans les gravats

gravillons sur les terrasses

 

(Explication du projet ici.)

07:43 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 27 avril 2016

↑46↓

    souffle coupé

puisque tu peux encore respirer

respire de tout ton corps

imbibe-toi de gasoil

noie-toi dans ce justaucorps

gueux la mort te tord à poil

 

(Explication du projet ici.)

07:44 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 26 avril 2016

→45←

    should I stay or should I go

passe-moi la rhubarbe

reste avec ton navigo

il fait froid dans les couloirs

naturellement tu dormais comme un loir

gris, tu cueillais la fleur de barbe

 

(Explication du projet ici.)

05:24 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 25 avril 2016

↑44↓

    sueur lointaine

pestiférés dans la poussière

rageux quand tout tourne au vinaigre

il pleut fermière

nuit quand on se ressert du maigre

grésil car on reprend la plaine

 

(Explication du projet ici.)

05:24 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 24 avril 2016

↑43↓

    sveriges was ?

pète pas plus haut que tes fesses

ruée vers l'or polaire

immense glace

Narvik en fait c'est en Norvège

gaffe Nuorgarn à la frontière

 

(Explication du projet ici.)

05:27 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 23 avril 2016

↑42↓

    sweat-shirt ample

pâlissant sur

raisonnable peau satinée

inaction pour le spectre

noir, cheval à l'amble

grève battue par les fémurs

 

(Explication du projet ici.)

05:32 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 22 avril 2016

↑41↓

    syzygie j'ai su

pourquoi, comment :

rapide et lente convergence

il demeure, tu

niais parfois l'évidence :

guette, avec ta lunette, lentement

 

(Explication du projet ici.)

04:40 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (2)

jeudi, 21 avril 2016

→40←

    stupéfaction

pétrifie l'assistance

révulsés yeux — stances

illicites — en action

Naipaul cavale d'affliction

Gary morfale sa bectance

 

(Explication du projet ici.)

14:41 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 20 avril 2016

→39←

    smala emmêlée

parents gosses tout le bazar

raboulés sur la banquette

ils ne laissent rien au hasard

nouveaux et vieux sous la liquette

gestes de foule affolée

 

(Explication du projet ici.)

06:44 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 19 avril 2016

→38←

    sa

pyramide érigée

rouge courrouça

illico, et rongée

navrée la pharaonne

grava son nom dans la bonbonne

 

(Explication du projet ici.)

06:52 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 18 avril 2016

►37◄

    ses cormorans élevés

passe la coule la Loire, au

rythme des piles

il s'en lève, des files

naviguer au carreau

guetter les chats crevés

 

(Explication du projet ici.)

05:52 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 17 avril 2016

→36←

    sz

perle au début du nom

rare jeune fille

il a suffi que Barthes ra

nime l'huître

goût de ton chic ou de ton szyk

 

(Explication du projet ici.)

12:17 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 16 avril 2016

→35←

    sampangs déposés

posés ou plaqués

ratures d'accords

impossible souvenir torride

note d'aleph sous la bride

guetteur posté devant le tunnel du Somport

 

(Explication du projet ici.)

03:33 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 13 avril 2016

→32←

    style (si c'est l'homme

pourquoi la ph

rase est-elle rase ?)

il règne un secret bouldegomme

naïade en pantalon pat'd'eph'

guère trop court, poème abrase

 

(Explication du projet ici.)

09:32 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 12 avril 2016

→31←

    sac à manières difficiles

petit tas d'ordures

respecte au moins les

imbéciles

naïfs dandys, allez, oins-les

gâteux de tanguys-laverdures

 

(Explication du projet ici.)

09:32 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 11 avril 2016

→30←

    saisissant le moment

parti marcher avec le nouvel outil d'éc

r

iture (

nouvel : tout est relatif)

gare au trop-plein d'erreurs

 

(Explication du projet ici.)

12:03 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 10 avril 2016

→29←

    sfumato naissant du jour

perlé d'avril dans la rencontre,

ramasse-miettes de l'aurore

illusoire pour quel amour,

nèfles devinées déjà mortes,

gambade ton squelette aux ordres

 

(Explication du projet ici.)

09:10 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 09 avril 2016

←28→

    stationnée une semaine au même em

placement elle attendait

rencognée dans la pierre grise

il ne pleuvait pas mêmement

n'est-ce pas cette pluie de lait

guimbarde sur ton pare-brise

 

(Explication du projet ici.)

13:31 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 08 avril 2016

←27→

    si tu te rappelles

parfaitement ces années-là

raturant des pages, lisant

intensément Pepetela

noirs poèmes en asphodèles,

gamin et vieillard s'infusant

 

(Explication du projet ici.)

07:27 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 07 avril 2016

←26→

    sausage bassoon, j'en ap

prends le nom et aussi

résolument l'ex

istence — c'est comme en ap

née fumant ces gros ci

gares (mal au cortex)

 

(Explication du projet ici.)

08:24 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 06 avril 2016

←25→

    sous l'averse et déjà le froid

peut-être Baudelai

re ou Beckett 

immiscent dans l'œil bordelais

ni mémoire ni effroi

gueuloir à naviguer entre caveaux, rackett

 

(Explication du projet ici.)

21:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 05 avril 2016

←24→

    souvent dans ce

planétarium

reste une danse

ineffable parfum d'arum

narthex aussi et caldarium

gueules d'étoiles en cadence

 

(Explication du projet ici.)

18:18 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 04 avril 2016

←23→

    sautez, babouins et babouines

perdus dans vos épouillages

rarement dans nos villages

il fit de telles combines

nuages, vent et puis bruine

gamineries de passages

 

(Explication du projet ici.)

15:15 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 03 avril 2016

←22→

    soleil plein cette cour

perdue sous le ciel parisien

rien

il y a dans l'air qu'on se sent bien

neutre, sourd

guettant peu de choses, même rien

 

(Explication du projet ici.)

08:13 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 02 avril 2016

→21←

    sporadique on part

pour Paris vous c'est vôtre

raison d'être

ignifuge à bon port

narguilé des boulevards

gares, tickets et rencards

 

(Explication du projet ici.)

10:45 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 01 avril 2016

→20←

    street-cred pour et par personne

poisson d'avril cinq à sept 

reste épinglé à ton set

intrinsèque sans tunnel

navigue le saxophone

guitare tais-toi bordel

 

(Explication du projet ici.)

07:48 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 31 mars 2016

→19←

    stigmates sur

panonceau, écriteau (que sais-je) 

rivé au mur

il paraît qu'en ce dernier mars il

neige —

gare à vous si c'est du grésil

 

(Explication du projet ici.)

06:49 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 30 mars 2016

→18←

    systématiquement

posément 

rapidement

inévitablement

nuitamment

gueule pas le dernier vers n'est pas adverbe

 

(Explication du projet ici.)

18:16 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 29 mars 2016

→17←

    sifflet sur la ligne

passe ainsi le vol de chipeaux

rapidement à couvert

infiniment un dendrocygne

nargue de son œil veuf le fer

gare à vos lambeaux, oripeaux !

 

(Explication du projet ici.)

18:17 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 28 mars 2016

→16←

9 h du matin

    s'il tombe des cordes ou la bruine

pleuviote, s'il 

remue bosquets et prunus (

il = le vent) nus comme feuillus

nocive est la pluie au pistil

gomme à l'œuf la fouine

 

(Explication du projet ici.)

22:02 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 27 mars 2016

→15←

    sans oublier de chercher

pâques dans les bosquets 

remugles d'autres parapets

ichtyosaures sous les cloches

n'oubliez pas de galéjer

galetas œufs lapins poules plein les poches

 

(Explication du projet ici.)

19:13 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 26 mars 2016

→14←

    stances :

pas d'autre issue que

rapidement avorter

ici sinon       c'est la fin

neutre

grands galops lents qui s'approchent

 

(Explication du projet ici.)

09:29 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 25 mars 2016

→13←

    sextants en grève

pistils de l'angoisse

ramant jusqu'à ce que la poisse

inonde le monde

nettoie de sa glaise l'onde

guetteur de la sève

 

(Explication du projet ici.)

20:20 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 24 mars 2016

→12←

    statues dans un jardin

pierre des rêves

rêveuses pour la trêve

idylles Bernardin

nargue votre solide et

gaie affirmation de l'Idée

 

(Explication du projet ici.)

08:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 23 mars 2016

→11←

    stultifiés 

panthéonisés

raréfiés dans la rémanence

ionisés

nullifiés

gueulent-ils en faisant bombance

 

(Explication du projet ici.)

21:42 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 22 mars 2016

→10←

    si ça tombe

paris perdus

remugles d'obus

irisations de la lumière

n'approchez pas de la bombe

galaxies dans la poussière

 

(Explication du projet ici.)

14:14 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 21 mars 2016

→9←

    stalagmites

perdent tout repère dans

ruisseau gouffre d'atmosphère

il se tait je sais y faire

nébuleuses concrétions, dents

gâtées à l'extrême limite

 

(Explication du projet ici.)

15:38 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 20 mars 2016

→8←

    serpent au printemps

parti c'est tout dire pour l'équinoxe

revient autre combat de boxe

ichneumon cobalt

noyé sous un chagrin d'asphalt                     e

gaiement je crache mes dents

 

(Explication du projet ici.)

15:15 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 19 mars 2016

→7←

    septembre

pour miroir

réapprend à reprendre

illisible le soir

nœud de scolopendres

gréement que le vent cambre

 

(Explication du projet ici.)

18:50 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 18 mars 2016

→6←

    si ce tramway ainsi file

perle en coton hydrophile

ramollit le monde avec son

irrésistible partition

n'en descendez à la file

gamins enfants du béton

 

(Explication du projet ici.)

11:09 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 17 mars 2016

→5←

    sit-in place Anatole-France

pardi on a bien connu ça

ramassé la bouillie des lacrymos

insister sur le foie qui heurte

nous ne sommes jamais sortis de cette nuit

gueuse de tous les manuels

 

(Explication du projet ici.)

12:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 16 mars 2016

→4←

    styx achéron ou tibre

par des industriels

ramequins caramels

il faut que ce soit libre

nuages pour te faire vibrer la fibre

gueuloir à moineaux pour quelques riels

 

(Explication du projet ici.)

09:09 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 15 mars 2016

→3←

    seulement par les matins

passe ce frimas de bouteille

rien d'autre ne filtre

inusable siffler le litre

n'entendre bourdonner l'abeille

guêpiers salamalecs baratin

 

(Explication du projet ici.)

10:41 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 14 mars 2016

→2←

    still no voice for your romance

petite ton monde dure

ra ce qu'il en carbure

immoler la pourriture

non, ta silhouette mince (

girl) m'emporte vers d'aventure

 

(Explication du projet ici.)

20:41 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 13 mars 2016

→1←

    stay where you are

passez muscade pour printemps

rarement nous serions contents

inutile oiseau rare

n'attends

gaiement pas que je jette un pavé dans la mare

 

(Explication du projet ici.)

07:04 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)