Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 avril 2016

→30←

    saisissant le moment

parti marcher avec le nouvel outil d'éc

r

iture (

nouvel : tout est relatif)

gare au trop-plein d'erreurs

 

(Explication du projet ici.)

12:03 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 10 avril 2016

→29←

    sfumato naissant du jour

perlé d'avril dans la rencontre,

ramasse-miettes de l'aurore

illusoire pour quel amour,

nèfles devinées déjà mortes,

gambade ton squelette aux ordres

 

(Explication du projet ici.)

09:10 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 09 avril 2016

←28→

    stationnée une semaine au même em

placement elle attendait

rencognée dans la pierre grise

il ne pleuvait pas mêmement

n'est-ce pas cette pluie de lait

guimbarde sur ton pare-brise

 

(Explication du projet ici.)

13:31 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 08 avril 2016

←27→

    si tu te rappelles

parfaitement ces années-là

raturant des pages, lisant

intensément Pepetela

noirs poèmes en asphodèles,

gamin et vieillard s'infusant

 

(Explication du projet ici.)

07:27 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 07 avril 2016

←26→

    sausage bassoon, j'en ap

prends le nom et aussi

résolument l'ex

istence — c'est comme en ap

née fumant ces gros ci

gares (mal au cortex)

 

(Explication du projet ici.)

08:24 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 06 avril 2016

←25→

    sous l'averse et déjà le froid

peut-être Baudelai

re ou Beckett 

immiscent dans l'œil bordelais

ni mémoire ni effroi

gueuloir à naviguer entre caveaux, rackett

 

(Explication du projet ici.)

21:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 05 avril 2016

←24→

    souvent dans ce

planétarium

reste une danse

ineffable parfum d'arum

narthex aussi et caldarium

gueules d'étoiles en cadence

 

(Explication du projet ici.)

18:18 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 04 avril 2016

←23→

    sautez, babouins et babouines

perdus dans vos épouillages

rarement dans nos villages

il fit de telles combines

nuages, vent et puis bruine

gamineries de passages

 

(Explication du projet ici.)

15:15 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 03 avril 2016

←22→

    soleil plein cette cour

perdue sous le ciel parisien

rien

il y a dans l'air qu'on se sent bien

neutre, sourd

guettant peu de choses, même rien

 

(Explication du projet ici.)

08:13 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 02 avril 2016

→21←

    sporadique on part

pour Paris vous c'est vôtre

raison d'être

ignifuge à bon port

narguilé des boulevards

gares, tickets et rencards

 

(Explication du projet ici.)

10:45 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 01 avril 2016

→20←

    street-cred pour et par personne

poisson d'avril cinq à sept 

reste épinglé à ton set

intrinsèque sans tunnel

navigue le saxophone

guitare tais-toi bordel

 

(Explication du projet ici.)

07:48 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 31 mars 2016

→19←

    stigmates sur

panonceau, écriteau (que sais-je) 

rivé au mur

il paraît qu'en ce dernier mars il

neige —

gare à vous si c'est du grésil

 

(Explication du projet ici.)

06:49 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 30 mars 2016

→18←

    systématiquement

posément 

rapidement

inévitablement

nuitamment

gueule pas le dernier vers n'est pas adverbe

 

(Explication du projet ici.)

18:16 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 29 mars 2016

→17←

    sifflet sur la ligne

passe ainsi le vol de chipeaux

rapidement à couvert

infiniment un dendrocygne

nargue de son œil veuf le fer

gare à vos lambeaux, oripeaux !

 

(Explication du projet ici.)

18:17 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 28 mars 2016

→16←

9 h du matin

    s'il tombe des cordes ou la bruine

pleuviote, s'il 

remue bosquets et prunus (

il = le vent) nus comme feuillus

nocive est la pluie au pistil

gomme à l'œuf la fouine

 

(Explication du projet ici.)

22:02 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 27 mars 2016

→15←

    sans oublier de chercher

pâques dans les bosquets 

remugles d'autres parapets

ichtyosaures sous les cloches

n'oubliez pas de galéjer

galetas œufs lapins poules plein les poches

 

(Explication du projet ici.)

19:13 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 26 mars 2016

→14←

    stances :

pas d'autre issue que

rapidement avorter

ici sinon       c'est la fin

neutre

grands galops lents qui s'approchent

 

(Explication du projet ici.)

09:29 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 25 mars 2016

→13←

    sextants en grève

pistils de l'angoisse

ramant jusqu'à ce que la poisse

inonde le monde

nettoie de sa glaise l'onde

guetteur de la sève

 

(Explication du projet ici.)

20:20 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 24 mars 2016

→12←

    statues dans un jardin

pierre des rêves

rêveuses pour la trêve

idylles Bernardin

nargue votre solide et

gaie affirmation de l'Idée

 

(Explication du projet ici.)

08:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 23 mars 2016

→11←

    stultifiés 

panthéonisés

raréfiés dans la rémanence

ionisés

nullifiés

gueulent-ils en faisant bombance

 

(Explication du projet ici.)

21:42 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 22 mars 2016

→10←

    si ça tombe

paris perdus

remugles d'obus

irisations de la lumière

n'approchez pas de la bombe

galaxies dans la poussière

 

(Explication du projet ici.)

14:14 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 21 mars 2016

→9←

    stalagmites

perdent tout repère dans

ruisseau gouffre d'atmosphère

il se tait je sais y faire

nébuleuses concrétions, dents

gâtées à l'extrême limite

 

(Explication du projet ici.)

15:38 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 20 mars 2016

→8←

    serpent au printemps

parti c'est tout dire pour l'équinoxe

revient autre combat de boxe

ichneumon cobalt

noyé sous un chagrin d'asphalt                     e

gaiement je crache mes dents

 

(Explication du projet ici.)

15:15 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 19 mars 2016

→7←

    septembre

pour miroir

réapprend à reprendre

illisible le soir

nœud de scolopendres

gréement que le vent cambre

 

(Explication du projet ici.)

18:50 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 18 mars 2016

→6←

    si ce tramway ainsi file

perle en coton hydrophile

ramollit le monde avec son

irrésistible partition

n'en descendez à la file

gamins enfants du béton

 

(Explication du projet ici.)

11:09 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 17 mars 2016

→5←

    sit-in place Anatole-France

pardi on a bien connu ça

ramassé la bouillie des lacrymos

insister sur le foie qui heurte

nous ne sommes jamais sortis de cette nuit

gueuse de tous les manuels

 

(Explication du projet ici.)

12:21 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 16 mars 2016

→4←

    styx achéron ou tibre

par des industriels

ramequins caramels

il faut que ce soit libre

nuages pour te faire vibrer la fibre

gueuloir à moineaux pour quelques riels

 

(Explication du projet ici.)

09:09 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 15 mars 2016

→3←

    seulement par les matins

passe ce frimas de bouteille

rien d'autre ne filtre

inusable siffler le litre

n'entendre bourdonner l'abeille

guêpiers salamalecs baratin

 

(Explication du projet ici.)

10:41 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 14 mars 2016

→2←

    still no voice for your romance

petite ton monde dure

ra ce qu'il en carbure

immoler la pourriture

non, ta silhouette mince (

girl) m'emporte vers d'aventure

 

(Explication du projet ici.)

20:41 Publié dans Le terne XXIe | Lien permanent | Commentaires (0)