Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 mai 2016

“Crevures”

Untung-untung

    4 mai 2014

Un camion transportant 22 000 litres de vin s’est renversé. — Le genre d'accident où tu es sûr que les gendarmes vont rappliquer en nombre.

 

4 mai 2016

C'est malheureux, mais la police nationale, les CRS et — dans une moindre mesure — les gendarmes montrant ces jours-ci, encore leur vrai visage (répression, brutalité, haine des intellectuels), on peut de nouveau les critiquer et rappeler que ce ne sont pas les héros des temps modernes que l'on nous vend ou nous vante depuis les attentats du 7 et du 9 janvier 2015. Rien ne m'a autant déprimé, dans ce contexte, que les slogans “Je suis flic” et qu'apprendre qu'il y avait un engouement encore accru pour les carrières militaires. —— C'est ça que l'on veut pour notre pays ? un tiers de la population dans l'armée ou employé comme indics, comme dans la Tunisie de Ben Ali ou la Corée du Nord de Kim Jong-un ?

Commentaires

Si tu préfères te faire mitrailler, tu es libre...

Écrit par : COLLIGNON | mercredi, 04 mai 2016

Ça n'empêchera pas de se faire mitrailler. (je dirais même: au contraire, mais bon. Je ne vais pas développer.) Que les flics entrent dans l'armée et se battent contre Daesh, plutôt que castagner des gens sans arme.

Je dois avouer que la fouille du type aux prothèses gare de Lyon (j'y passe tous les jours, et j'imagine tellement bien) me rend folle de rage et de honte.

Écrit par : Alice | jeudi, 05 mai 2016

D'accord avec Alice : multiplier les militaires et les policiers surarmés libres de jouer de la gâchette en France n'empêchera aucunement la propagation du fondamentalisme. Des écoles, des bibliothèques, des journaux, d'autres modèles de “carrière” que footeux ou bidasse...

Écrit par : MuMM | samedi, 07 mai 2016

Écrire un commentaire