Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 septembre 2016

ఏమీsophie

    cramé le désopilant

combat dans l'arène qui n'en finit pas

chef-d'œuvre impérissable

 

(l'arène : un peu de sable

 

pour vous engourdir le cerveau

et vous distraire le claquoir)

il semble

qu'un aigle a percé le ciel au point qu'il en tremble

et le soleil tout seul

comme un con

fait la manche

 

 

Écrire un commentaire