Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 février 2016

2400 — Des chauve-souris dans une cave

    Dans une cave de l'ancienne abbaye, en-dessous de la tour en ruines dans laquelle on peut apercevoir un escalier livré aux caprices du temps, j'ai observé, été témoin direct même, frappé (ou plutôt : frôlé) de voir que ce que je croyais être une parfaite légende, une impossibilité biologique, pouvait s'accomplir : les chauve-souris n'ont pas des sonars si développés qu'elles ne puissent frôler vos cheveux.

Si je n'étais pas chauve comme un genou, d'ailleurs, j'aurais peut-être senti beaucoup plus nettement celle-ci.

Cette cave voûtée de Pairi-Daiza n'a pas manqué de rappeler la colonie de roussettes du château d'Arques (été 2011, un jour de faible chaleur et même de pluie). Que les chauve-souris puissent s'accrocher, se prendre aux cheveux des femmes, cela reste hautement improbable, mais peut-être pas impossible.

 

Écrire un commentaire