Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 novembre 2018

ಹದಿನೈದು ಸಾಲುಗಳು 1

1

 

    Quand on n’a pas connu l’été 44,

 

Difficile d’être

plus déformé ou moins leste

 

Que l’homme à l’uniforme gris,

son haleine prise

dans l’âtre rauque de la bruine.

 

Pourquoi la pluie serait-elle rauque ?

tout ça, c’est bon pour les autres.

On ne sait pas ce dont on cause

quand on n’a pas su la buée des geôles.

 

Quand on n’a pas connu ce crépuscule

et ces rangs d’hommes taciturnes,

les hiboux qui ululent,

on se contente de tapoter la muse

avec du fusain, dans la hutte.

Écrire un commentaire