Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 05 avril 2020

291–Kwakernaat–Piano

 

    Vanité. Deux archanges, ou deux bergers, découvrent un crâne sur une stèle ruinée. C’est ainsi que j’imagine mon improbable lectrice face à ce livre. Lectrice, oui : allons, ce texte était surtout lu par des femmes.

Peut-être qu’on a retrouvé mon cadavre décapité dans cette chambre du fond. La clef vexée n’a pas sonné l’alarme, ou je dormais trop profondément, et le propriétaire rentré plus tôt n’a pas apprécié de me trouver là.

Il aura joué du sabre.

Des années après, on trouva mon crâne posé sur une stèle, au fond du jardin.

 

Écrire un commentaire