Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 janvier 2015

Dose d’effroi

    C’est avec ces lettres qu’il m’arrive encore de remonter le temps, recherchant les indices qui m’auraient permis de mesurer, à leur juste dose d’effroi, ce qui allait advenir.  Comme une ruine soudaine, la saison des fuites allait advenir, la ligne de démarcation, la partition de Gloria Grande, cette guerre, le pays tout entier se recrachant par petits paquets de lambeaux…

Kossi Efoui. Solo d’un revenant, 2008, p. 79.

 

[Manuscrit, septembre 2013. Bordeaux, trams bondés. Les seuls qui se marrent ce sont les mascarons.]

 

 

Janvier 2015. Souvenir de février 2008, virée avortée à Arcachon et Bordeaux, tout affaire d’advenir et de revenant, il a fallu revenir, mon père est resté surtout enfin c’est le plus heureux. Souvenir d’Arcachon donc noyé dans le bleu, l’arc tendu, souvenir de Bordeaux aborigène en février 2014, souvenir de Bordeaux graffité de barbapapas grunge en 2005, souvenir de Bordeaux mascarons seuls à rigoler septembre 2013 et pour cause./

Écrire un commentaire