Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 avril 2015

▬47▬

    pruniers, comme

rapiécés, rabougris, au vert

insane, fade,

noyé de gris

terne, leurs fruits sous cet

envol

maladif de la

pollution, comme

saturés de ville

.

Écrire un commentaire