Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 octobre 2016

10

10

Mettre un poème au repos, serait-ce tenter de lui arracher même cette retenue, ce hors-lieu où la déflagration de plusieurs mots qui n'allaient pas de soi, qui n'allaient pas ensemble, qui se gourmaient forcément, l'avait situé ?

Arracher la source de l'écriture à sa situation : poésie.

Situer la langue dans un hors-lieu à partir d'une déflagration de mots conflictuels : action poétique.

Résultat (de cendres) de cet acte : poème.

Écrire un commentaire