Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 novembre 2016

Tout en noir

Untung-untung

    16 novembre 2015

Très émouvante minute de silence aux Tanneurs, esplanade pleine à craquer + balcons du 2e étage aussi. La minute a d'ailleurs dû en durer 4 ou 5.

Marseillaise finale assez peu reprise, et j'ai vu des étudiantes qui la chantaient à voix éteinte (discrétion ? honte ?), du coup j'ai vraiment forcé sur le refrain. Bizarre... est-ce le “sang impur” qui gêne de plus en plus, aussi dans le contexte ?

 

16 novembre 2016

Tout semble parti dans une course à l'abîme. On ne peut pas s'empêcher de tout voir en noir, et en même temps de continuer à jouir de ce qui est joyeux. Comme c'est curieux, un rêve éveillé peut-être.

Commentaires

Pour moi, il y a obligation morale : c'est parce que l'abîme semble proche, et qu'en tant qu'individu il semble y avoir peu de moyen de l'éviter, qu'il faut nous réjouir ("rendre grâce" si le terme peut être débarrassé de sa religiosité pour ceux qui ne sont pas religieux : un rendre grâce panthéiste, peut-être) de tout ce qui est, de tout ce que que nous avons, de tout ce qui nous est donné, de tout, le plus intensément possible, avant que cela nous soit enlevé.

Écrit par : VS | dimanche, 20 novembre 2016

Écrire un commentaire