Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 janvier 2018

152.2

    après quelles orties jeter sa ligne, l’enfant qui dort en moi ne le dit pas, pas plus que ne

parle après coup la fumée de la cigarette clandestine, qu’on l’ait fumée ou pas, pourtant il fallait la tenir

entre les doigts après l’avoir volée dans le paquet, tout comme chronométrer le temps que mettait le grand-père ou

la tante ne suffisait plus, comme c’était bien d’aller près du pont sur l’autoroute et de compter les poids

lourds jaunes, après avoir refusé de fumer la cigarette, l’avoir déchirée puis dispersé le tabac brun ou plutôt roux

sur les poids lourds imaginaires, compter dans sa tête le temps que ça prenait au grand-père de fumer une

clope et compter les poids lourds jaunes, pas forcément tout jaunes mais il en fallait, teinte dominante dira-t-on, la

dernière miette de tabac brun collée à l’index qui comptait comme battant la mesure, doigt mordu de lumière, après

07:30 Publié dans 152 | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire