Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 25 février 2006

Bizarre barbagrisca

    Votre âme est un paysage grisé.

« Je me souviens d’un bizarre barbagrisca, dont il ne restait plus qu’une bouteille, de sorte que je ne pus savoir si le goût saugrenu qu’il avait se serait retrouvé dans les autres. » (A.G. Im., p. 161)

J’y promène mes pas, de senteur en voltige.

11:30 Publié dans Droit de cité | Lien permanent | Commentaires (1)

jeudi, 23 février 2006

Fausse couche

    Route barrée, avec feux alternés.

« Le terrain cédait brusquement sous mon pas ; devant moi n’était plus qu’un trou vide où je trébuchais tout entier. » (A.G. Im., p. 129)

La taupe est un marteau hydraulique qui fait pénétrer une tringle sous terre.

11:25 Publié dans Droit de cité | Lien permanent | Commentaires (1)

mercredi, 22 février 2006

Ménalque

    Ce que la vie inédite réfute, je croirais pouvoir m’en passer.

« Je ne veux pas me souvenir, répondit-il. Je croirais, ce faisant, empêcher d’arriver l’avenir et faire empiéter le passé. C’est du parfait oubli d’hier que je crée la nouvelleté de chaque heure. » (A.G. Im., pp. 125-6)

Ce que le tourbillon des heures fait s’envoler, c’est ma vie pierreuse (où s’entend l’hier heureux).

17:45 Publié dans Droit de cité | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 21 février 2006

Palimpseste de soi

    Voyez-moi ce visage où virent les ridules !

« Et je me comparais aux palimpsestes ; je goûtais la joie du savant, qui, sous les écritures plus récentes, découvre, sur un même papier, un texte très ancien infiniment plus précieux. Quel était-il, ce texte occulté ? Pour le lire, ne fallait-il pas tout d’abord effacer les textes récents ? » (A.G. Im., p. 61)

Ouvrez-moi cette peau qui pleure de sueur !

18:35 Publié dans Droit de cité | Lien permanent | Commentaires (6)

Bocage

    Je commence la lecture des Paysans de Balzac.

« Sa sentencieuse prud’homie, ses continuels discours, l’évidente satisfaction de lui-même, la montre qu’il faisait de son honnêteté, au bout de peu de temps m’exaspérèrent. » (A.G. Im., p. 85)

Quel début étonnant : la lettre et la loutre. Quel début étonnant !

14:40 Publié dans Droit de cité | Lien permanent | Commentaires (0)

El Jem

    Un bref roman qui donne à lire et à voir tant de lieux, de sites que l’on connaît, et surtout le paysage de son âme propre, si différent sous les coups singuliers donnés par l’écrivain :

« L’amphithéâtre, en quelques instants parcouru, me déçut ; même, il me parut laid, sous ce ciel terne. Peut-être ma fatigue aidait-elle, augmentait-elle mon ennui. » (A.G. Im., p. 24)

Un jour d’août 2000, accablés par la chaleur, nous fûmes aussi déçus par l’amphithéâtre, et surtout par le morne assemblage de cahutes alentour, qui voulait faire bourgade. Malgré la fièvre qui me tenaillait quelques jours plus tard, et malgré le long trajet à pied sous un cagnard d’anthologie, le site de Tuburbo Magnus, lui, m’enchanta.

10:34 Publié dans Droit de cité | Lien permanent | Commentaires (1)