Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 février 2016

Rue du Jourdain

    On se gobe un câpre

Et on s'étouffe soudain

Comme avalant un sabre

Rue du Jourdain.

 

( reprise des Souvenirs pârïsîens ↓ )

.

Écrire un commentaire