Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 janvier 2020

56–Guerrier–Clavecin

 

    La guerre pichrocoline des jars et des enfants. Comme pendant au texte néflier, égaré dans les tréfonds du Web, donc. Cette lutte entre la marmaille et la volaille s’exaspère dans des circonvolutions complexes, de sorte qu’il faudrait un wiki infiniment ramifié pour lui donner tout son sel et qu’on comprenne, hein, est-ce canaille, les remous et les méandres, qui a commencé quoi, un peu comme on se perd dans la forêt du cycle arthurien à peine a-t-on tenté de lire telle laisse, telle branche, telle partie du cycle même.

(Ici, le statut des textes écrits avant 2020 n’a pas été tranché. Sur le Web, ça part en vrille, forcément, au sens botanique. Mais dans un livre, puisqu’il faut bien imaginer le volume, qu’est-ce que ça donnera ?)

Sous un néflier arborant encore quelques nèfles racornies, en janvier, un jars s’en prit à un mollet.

 

Écrire un commentaire