Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 décembre 2015

(à peine un saut)

    sur cette crête ennemie

la fusillade brasille

on voit le lac qui grésille

de brochets en boulimie

 

de tes cheveux la résille

j’arrachais l’épidémie

du soleil façon trémie

un rayon qui s’égosille

 

à peine un saut de criquet

bat le blé et le briquet

cette chanson soupçonneuse

 

avec toi faire l’amour

pour ta voix hameçonneuse

dans les serres de l’autour

Écrire un commentaire